Télépathie avec un mérou

Séance de peinture en Méditerranée...Malvina raconte l'histoire vécut d'un face à face avec un mérou dans le recueil d'histoires extraordinaires de Hugo Verlomme
"Coups de folie en mer" chez Artaud.


















Port-Cros 1995...

J’ai découvert la plongée sous-marine en 1992 et depuis ce jour, je sais pourquoi je peins. C’était l’époque de la découverte d’un autre monde et des grands chocs, comme lorsqu’on est enfant et que se révèle à nous l’existence de la mort, de l’amour, du sexe et des secrets qui orchestrent la marche du monde. La mer est le berceau de mes rêves, la matrice où je me régénère, là où je meurs et renais sans cesse.
L’une de mes plus belles histoires et celle d’un face à face de 45 minutes avec un mérou. Cela se passe au Parc National de Port-Cros en 1995. Je ne peignais sous l’eau que depuis deux années et à l’époque je connaissais mal la faune sous-marine. Philippe Robert me demanda un jour d’aller faire le portrait d’un mérou à la Gabinière, petit îlot à quelques encablures de l’île. Ça me paraissait un peu fou d’aller peindre un poisson dans la mer…
« Mais comment veux-tu que je le trouve, ton poisson ?» Je n’étais même pas sûre de savoir ce qu’était un mérou, mais décidai d’y aller quand même. 
Or, avant même d’atteindre le sable, je fus rejointe par le mérou en question. Il semblait savoir que je viendrais et m’attendait tel un vieux sage au fond de la forêt ! Ma raison se cabre...

"Coups de folie en mer" est un ouvrage collectif réalisé sous la houlette de Hugo Verlomme, écrivain du monde de la mer.

Au fil d'une trentaine d'histoires extraordinaires et inédites, navigateurs, passagers, naufragés, plongeurs ou surfers racontent, chacun à leur façon, ce moment où, face à la mer, leur raison a vacillé.  

Certains ont connu la peur, un instant de déraison, d'autres des extases ineffables.
Au-delà des témoignages, Coup de folie en mer" est une réflexion sur les nouvelles mythologies marines.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire